Retour sur 10 années de campagne primeur, analyse des campagnes 2006 à 2015

Publié le 3/4/2017

Chaque année, la campagne primeurs est l’objet de toutes les attentions des négociants et autres professionnels du vin. Les rumeurs sur la qualité du millésime et sur son impact sur les prix de sortie vont bon train. Les idées reçues sont nombreuses et variées, les analyses réelles peu nombreuses, souvent incomplètes ou peu rigoureuses.

Nous avons donc répris l'ensemble des données disponibles depuis le millésime 2006 et nos historiques de prix marché depuis 2007 pour rétablir les faits.

Données utilisées

Afin de pouvoir comparer de manière irréfutable les différents millésimes et crus, nous avons sélectionné 99 crus de Bordeaux rouges représentant l'équivalent d'une mise sur le marché annuelle de 800 millions d'euros sur lesquels nous disposions sur tous les millésimes de 2006 à 2015 des données suivantes :

  • Prix de sortie primeurs ex négociant, appelé aussi PRC
  • Prix marché N+1, cad le prix marché un an après la sortie
  • Prix marché N+2, cad le prix marché deux ans après la sortie (sauf pour le millésime 2015)
  • Prix marché en mars 2017

 

 

Nous prêtons une attention particulière à l'exactitude des données utilisées dans cette étude. Si par erreur, cela n'avait pas été le cas, nous nous engageons à corriger nos analyses et conclusions dans les plus brefs délais.

Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.
Wine Decider ®